Actualités

Les guides conférenciers font entendre leur mécontentement à Bordeaux !

Manifestation des guides conférenciers à Bordeaux le 17 decembre 2015

Ce jeudi 17 décembre 2015, les guides-conférenciers s'étaient donné rendez-vous encore une fois devant le Grand-Théâtre de Bordeaux afin de défendre leur profession.

Voilà un an, depuis décembre 2014, que notre profession s'est mobilisée pour lutter contre le projet de déréglementation du gouvernement.

Les guides-conférenciers ne veulent pas voir leur carte disparaître, cette carte qui leur a demandé a minima 3 ans d'études! pour la mise en place d'un registre déclaratif qui autoriserait tout à chacun à s'improviser "GUIDE".

 

tl_files/Actus2015/Manif-guides-conferenciers-decembre2015.jpg

 

Nous sommes entre 8 000 et 11 000 guides diplômés sur le territoire. Notre domaine de compétence: interpréter et expliquer le patrimoine culturel et naturel dans la langue choisie par les visiteurs tout en nous adaptant à leurs besoins.

Pour être guide-conférencier, il faut avoir une carte professionnelle obtenue au terme d’une licence pro ou par différentes équivalences. Cette carte professionnelle est obligatoire  lors de visites guidées dans les musées et monuments historiques ainsi que les musées ayant le label « Musées de France».

La carte de GC qui permet d’exercer la profession est actuellement menacée de suppression ou plus précisément le gouvernement veut la vider de sa substance.

Cette carte n’est pas l’expression d’un privilège, mais juste une compétence qui se trouve validée par un diplôme professionnel.

 

Nous nous battons aujourd'hui contre la prolifération des plateformes numériques proposant à tous de devenir guides d'un jour comme si notre métier et nos compétences pouvaient être assimilées à un simple job ! 

Vous pouvez également trouver sur ces mêmes plate-formes des "faux-guides" qui vendent des prestations à quelques euros et encore pire... rémunérées au pourboire! Nous sommes en droit de nous interroger sur les atouts de cette dérèglementation quand nous sommes déclarés et payons impôts, charges et cotisations sociales! Qui pourra vérifier qu'un guide payé au pourboire s'acquitte bien des mêmes cotisations?  

Le gouvernement veut sacrifier une profession sur l'autel de la modernisation et de l'ère numérique

 

tl_files/Actus2015/Interview-Beatrice-RFM-Manif-decembre2015.jpg

Revenir